Si mon chien a un risque faible de développer une maladie parodontale

Si votre chien se trouve sur la barre verte, c'est une bonne nouvelle ! D'après ce que vous nous avez dit, il semblerait que votre chien ne présente actuellement qu'un faible risque de développer une maladie parodontale. C'est une bonne chose, car votre chien utilise ses dents non seulement pour manger, mais aussi pour tenir, tirer et transporter des objets. Ses dents sont tout aussi importantes pour lui que nos mains le sont pour nous.

C'est précisément parce qu'il fait tant de choses avec ses dents qu'il faut en prendre soin. Malheureusement, 4 chiens sur 5 âgés de plus de 3 ans souffrent de parodontopathie. Cette maladie passe souvent inaperçue aux yeux des parents d'animaux de compagnie : elle peut être un peu difficile à repérer et, en plus, les chiens sont très forts dans l'art de cacher la douleur et l'inconfort.

Il est donc très important que vous continuiez à vérifier les dents et les gencives de votre compagnon au moins une fois par semaine et que vous soyez attentif aux signes de maladie parodontale décrits ci-dessous. En parallèle, mettez en place une bonne routine de soins bucco-dentaires ou renforcez celle que vous avez déjà établie : brossez quotidiennement ses dents et offrez-lui des produits dentaires à mâcher dont l'efficacité est scientifiquement prouvée.

Découvrir nos kits de soins dentaires

Signes de maladie parodontale

Mauvaise haleine

    La mauvaise haleine chez le chien n'est pas normale et est presque toujours le signe d'une maladie parodontale sous-jacente.

    Saignement des gencives

      Des gencives qui saignent ou sont enflammées (rouges ou gonflées) sont un signe majeur de maladie parodontale.

      Changements de comportement

        On pense généralement qu'un chien devient moins vif, moins sociable ou moins enclin à jouer dû au "vieillissement", alors qu'il s'agit souvent des effets d'une maladie parodontale. Ces changements de comportement peuvent être subtils et augmenter progressivement sur une période prolongée, ce qui ajoute à la confusion. On remarque souvent qu'un animal se comporte comme s'il avait rajeuni de plusieurs années peu de temps après un traitement dentaire.

        Votre chien peut également être réticent à ce qu'on lui touche la tête ou le visage, ce qui peut aussi être un signe que ses dents ou ses gencives sont douloureuses.

        Conseils pour les soins dentaires des chiens

         

        Veillez à ce que votre chien subisse des examens bucco-dentaires réguliers chez le vétérinaire, au moins une fois par an. Faites-le deux fois par an si vous avez un chien de petite taille ou un chien miniature, car ils sont encore plus à risque de développer une maladie parodontale.

        Éduquez votre chien pour l'habituer à se faire brosser les dents tous les jours. Lisez notre article pour découvrir comment vous y prendre.

        Si vous avez un chien âgé, demandez à votre vétérinaire de lui nettoyer correctement les dents et vous pourrez ensuite commencer à les brosser vous-même tous les jours - il n'est jamais trop tard !

        Ne lui donnez que des jouets conçus avec soin et de manière experte pour les chiens. Les os, les bois de cerf, les pierres, les bâtons, les balles de tennis et les jouets à mâcher en plastique dur sont tous susceptibles d'endommager ses dents et ses gencives.

        Une routine quotidienne de soins bucco-dentaires est importante pour la santé et le bien-être de votre chien. Donnez-lui donc tous les jours un bon produit dentaire à mâcher, dont il a été scientifiquement prouvé qu'il réduit la formation de la plaque et du tartre.

           


            Références:

            • Kortegaard HA, Erikksen T et Baelum V. (2008) Periodontal disease in research beagle dogs - an epidemiological study. Journal of Small Animal Practice 49, 610-616.
            • Wallis C, et al. Association de la maladie parodontale et du tartre dentaire avec la taille, la race, le poids et l'âge des chiens appartenant à des clients aux États-Unis. Soumis pour publication...
            • Wallis C, et al. A longitudinal assessment of periodontal health status in 53 Labrador retrievers. J Small Anim Pract. 2018 Sep;59(9):560-569